Bac 2021 : les défilés du « Père Cent » sont interdits en Moselle

Traditionnellement célébrée par les lycéens à 100 jours de la date du baccalauréat, la fête du « Père Cent » est cette année interdite en Moselle, en raison de la crise sanitaire.
 
Alors que les lycéens s’apprêtaient à battre le pavé des agglomérations mosellanes à l’occasion du « Père Cent », le préfet a décidé d’interdire la fête. « Compte tenu de la situation sanitaire fortement dégradée en Moselle, le “Père Cent” ne pourra pas être autorisé cette année. En effet, le “Père Cent” induit une concentration de jeunes qui favorise activement la diffusion du virus », indique la préfecture dans un communiqué. À Metz, le défilé était annoncé pour le mercredi 17 mars.

Déjà interdite depuis le 2 mars, la consommation d’alcool reste proscrite sur l’espace public des communes de plus de 10 000 habitants en Moselle. Les regroupements de plus de six personnes ne sont pas non plus autorisés, ajoute la préfecture qui assure que « ce type de manifestation festive ne garantit ni l’application des gestes barrières, ni le respect des règles de rassemblements ».
 
Attention aux amendes
 
En complément à ces restrictions, un arrêté préfectoral interdisant l’exhibition et le maniement de répliques, d’imitations ou d’armes factices est entré en vigueur le 15 mars 2021. « Il est donc du devoir des parents de préserver leurs enfants des risques auxquels ils s’exposeraient en pareille circonstance, les établissements déclinant toute responsabilité en dehors de leur enceinte », poursuit la préfecture, qui prévient que « les cours étant dispensés normalement, chaque élève absent sera considéré en absence injustifiée ».

Et pour achever de démotiver les élèves toujours désireux de faire la fête, la préfecture a affirmé que les forces de l’ordre s’assureraient sur le terrain du respect de ces nouvelles mesures. « Les élèves qui défileraient s’exposent à une amende de 4e classe d’un montant de 135 euros. » L’an dernier, la fête avait eu lieu six jours avant le début du premier confinement à Metz, et avait rassemblé plus de 3 000 lycéens.

Laura Bannier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :