Moselle-Est : le Sydeme envisage de vendre ses usines et son siège

Une orientation qui s’explique par le fait que le Syndicat des déchets ménagers de Moselle connaît des difficultés financières.

Les problèmes que connaît le Syndicat des déchets ménagers de Moselle-Est (Sydeme) sont telles (le déficit d’exploitation est de l’ordre de 15,5 millions d’euros et la dette de 64,5 millions d’euros) que les banques refusent désormais tout prêt à l’organisme intercommunal. Or celui-ci a besoin de fonds pour payer ses fournisseurs, notamment Suez à qui il doit quelque 5 millions d’euros. Aussi le président du Sydeme, Roland Roth, envisage-t-il d’avoir recours au lease-back pour sortir de cette impasse. Le principe de ce montage financier : le Sydeme vendrait en gage aux banques des biens mobiliers, à savoir ses usines de Morsbach et Behren-les-Forbach ainsi que son siège tout en gardant leur jouissance contre paiement d’un loyer.

Jean-Marc Louis

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :