Culture : Esch a fait de l’ombre à Metz

Dès ce mardi matin, François Grosdidier, maire, et Patrick Thil, adjoint à la culture, avaient compris que le label « Capitale française de la culture 2022 » allait échapper à Metz.

En marge de leur conférence de presse sur le dossier de l’Hôtel de Burtaigne, les élus faisaient comprendre aux médias présents que la Ville ne pouvait remporter la mise, selon des indiscrétions parvenues à leurs oreilles. En cause : la trop grande proximité géographique avec la luxembourgeoise Esch-sur-Alzette déjà labellisée « Capitale européenne de la culture ». « Nous avons compris que le jury estimait que le statut de capitale européenne allait écraser géographiquement celui de capitale française si nous étions désignés », a expliqué le maire, en ajoutant : « La qualité intrinsèque de notre dossier n’est pas en cause. Nous recandidaterons. Par ailleurs, nous sommes partenaires de Esch 2022 ». C’est Villeurbanne qui a été désignée « Capitale française de la culture 2022 ».

SG

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :