Thionville réenchante son centre-ville

Le centre-ville ne compte que 92 logements vacants alors que les estimations initiales tablaient sur 272. Photo La Semaine

Dans le cadre du programme Action Cœur de Ville, Thionville passe la vitesse supérieure pour densifier son centre-ville tout en y améliorant la qualité de vie. Objectif : réenchanter l’habitat.

« Au registre du commerce, notre stratégie visant à densifier le centre-ville tout en assurant sa végétalisation porte ses fruits. Le taux de vacance était de 21 % lorsque j’ai été élu maire, il est aujourd’hui de 14,9 %. Et il suffit de venir un samedi en ville, pour se rendre compte qu’il y a du monde », a souligné Pierre Cuny, lors du conseil municipal de Thionville qui s’est tenu lundi 29 mars.

L’heure est venue d’accélérer plus fort pour assurer la métamorphose du cœur de ville et doper encore son attractivité. Cela passe par la mise en œuvre d’une Opération d’amélioration de l’habitat et de renouvellement urbain (O.P.A.H. – R.U.). Destinée à faciliter le parcours résidentiel en cœur de ville, elle vise à favoriser la réappropriation des logements vacants et à accompagner les propriétaires dans la réhabilitation de leurs biens.

Réhabiliter

Pour favoriser la réhabilitation des logements anciens, des aides financières (de 1 000 à 2 000 euros) sont proposées aux propriétaires pour opérer des ravalements de façades et optimiser l’isolation thermique. Une prime de sortie de la vacance (de 500 à 1 000 euros) est également activée pour la remise sur le marché d’un logement inoccupé depuis plus de deux ans. Cela représente un budget de 340 000 euros pour la Ville auquel s’ajoutent d’autres aides publiques mobilisables via l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et la Communauté d’agglomération Portes de France-Thionville. Un guichet unique est également disponible pour faciliter les démarches des porteurs de projets (CALM, Centre Amélioration du Logement de la Moselle).

Végétaliser

Autre axe de travail : la réappropriation des cœurs d’îlots avec pour ambition de valoriser l’habitat en cœur de ville et d’y créer des îlots de verdure. Ces derniers ont trois « missions » : lutter contre les îlots de chaleur, créer des espaces verts destinés à la population et faciliter l’accès aux étages des immeubles qui ont été réhabilités.

Création d’un Office foncier solidaire

Dans un registre un peu différent, Thionville se dote également d’un Office foncier solidaire (OFS). Le principe de l’OFS est de dissocier la propriété du bâti et celle du terrain. L’office fait l’acquisition de terrains qu’il conserve dans la durée. Sur ce terrain des programmes immobiliers sont développés. Le ménage qui choisit d’investir dans un bien ne paye pas le foncier mais un loyer foncier. Il reste néanmoins propriétaire de son bien et peut à ce titre le revendre, avec une plus-value, mais uniquement à des ménages modestes.

« Concrètement cela permet de proposer des biens à 2 400 euros du mètre carré au lieu de 3 000 euros, ce qui favorise l’accès à la propriété à des ménages modestes et même de la classe moyenne », conclut Pierre Cuny. Si ce point 3 du conseil municipal a fait l’objet de nombreux échanges, le projet a largement séduit.

FB

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :